Du bon temps dans le Golfe de Thaïlande

Le 19 juin 2017

Ce dimanche 11 juin, nous débarquons à l’heure à la gare de Surat Thani. La ville est l’étape obligatoire pour atteindre les îles de la côte Est du pays. Depuis la gare, nous trouvons un bus local qui nous conduit pile devant le siège d’une agence où nous pouvons acheter notre billet de ferry qui doit nous conduire à Koh Samui. La trajet se passe en deux temps: 1h de bus pour aller jusqu’au port et encore une bonne heure de bateau.
A l’arrivée sur la première des trois îles que nous avons prévues de parcourir, nous arrivons à trouver un taxi qui nous dépose tout près du petit bungalow qu’on a réservé. On se rend vite compte que la location d’un scooter est indispensable. Après une petite sieste (indispensable après la nuit passée dans le train), nous voilà partis à la découverte de l’île.
Premier arrêt pour manger un morceau parce qu’on commence à dépérir et puis on s’installe sur une des nombreuses plages de l’île.

Mais ici, pas beaucoup de fond, la baignade est quand même bien agréable vue la température ambiante. Nous terminons la journée au marché de nuit de la ville: un endroit bondé de touristes, principalement des Slaves… en fait, il n’y a que des Slaves, on ne se sent pas vraiment à notre place ici.



 

Un temple qui donne sur la plage, la vue est franchement sympa. C’est toujours étrange de voir certains touristes dans ce genre d’endroit. On sent qu’ils se donnent bonne conscience en venant visiter mais ne sont pas du tout préparés: mini-short, mini débardeurs, mini-tout… heureusement les moines ont prévu le coup, il y a de quoi se couvrir à l’entrée! Après cette visite, nous essayons de trouver une petite plage… et on dégote un endroit totalement vide. La plage déserte d’un hôtel quasiment inoccupé, mais ici pas de privatisation donc tout le monde peut y aller. Une très belle initiative qui nous permet de profiter de cet endroit assez paradisiaque.

Mardi matin, on se décide enfin pour prendre nos derniers billets d’avion… ce sera les Philippines pour boucler l’Asie! Nous partons ensuite pour une nouvelle balade sur l’île. Premier arrêt au port pour essayer de trouver les horaires du ferry du lendemain, mais on n’aura pas vraiment de réponse, on verra bien.
Nous reprenons notre balade sur notre bolide et au détour d’un petit chemin, nous atterrissons sur une immense plage… vide! Malgré le manque de profondeur (encore), nous décidons quand même de nous poser ici histoire de profiter de la vue qui est franchement sympa.

Le lendemain matin, nous profitons de la connexion pour étudier les dernières possibilités pour terminer notre périple en Asie dans un peu plus d’un mois. Et surtout nous nous

lançons une nouvelle fois dans le casse-tête des billets d’avion. A la mi-journée, nous allons enfin prendre une bouffée d’air. Nous attaquons par la visite d’un temple, « Big Buddha » comme ils l’appellent ici.

Le lendemain matin, nous voilà partis… Nous quittons notre bungalow et attendons au bord de la route qu’un taxi passe. On commence à croire que le ferry va partir sans nous quand un taxi collectif s’arrête enfin et nous prend pour un prix correct. Nous

arrivons à temps pour prendre un ferry… direction Kho Pha Ngan. Bye bye Koh Samui, tu ne resteras pas inoubliable mais c’est quand même agréable pour se reposer.Nous arrivons à la mi-journée sur une nouvelle île. A l’arrivée au port de Kho Pha Ngan, les taxis pour nous conduire où nous voulons sont hors de prix. Alors nous nous mettons en marche en espérant qu’ils seront moins cher plus loin, mais impossible d’obtenir un prix décent. Nous décidons donc de louer directement un scooter… ambiance locale avec les sacs et nous deux dessus, l’engin est surchargé. Nous arrivons enfin à destination après avoir traversé l’île (et passé plusieurs montées infernales). Nous nous installons dans notre nouveau petit bungalow, tout près de la plage.

Encore une fois, nous essayons d’avancer sur l’organisation des derniers jours en Thaïlande et des différentes étapes aux Philippines. Enfin, nous profitons de la plage qui est face à nous. Une nouvelle fois, pas beaucoup de fond mais un peu de fraicheur qui fait du bien.

Jeudi 15 juin, nous fêtons nos 1 an de voyage! Un an que nous essayons de nous remémorer et de  partager avec vous ici (il suffit de cliquer). Vous vous doutez bien que ce petit article nous a encore pris pas mal de temps. Nous passons la fin de la journée à profiter du cadre de cet endroit isolé de tout, et ça nous fait du bien, même si ce moment est de courte durée. Mais on ne se laisse pas abattre, on s’offre un apéro/plage bien mérité!

Nous nous réveillons vendredi avec l’intention d’enfin partir explorer Kho Pha Ngan et d’oublier les petits tracas d’avion. Parce que oui on ne vous a pas dit, mais un de nos vols aux Philippines a été annulé. Forcément celui qu’on nous propose en échange ne convient pas… bref, on n’arrive pas à les joindre, et c’est la m***!
Du coup, on laisse tout ça de côté et on part sur les routes de l’île. Nous traversons des forêts hyper denses et nous atterrissons sur une plage quasi vide: Baan Chalok Lum. Pour une fois, il y a un peu plus de fond mais ce n’est quand même par la folie. Après une petite baignade, nous reprenons notre petit tour. Nous passons par Haad Salad envahie d’immenses complexes et nous

trouvons enfin un endroit assez isolé: Haad Chao Phao (vous aurez compris que Hadd signifie plage). Ici l’eau et bouillante mais la vue est splendide. Après une bonne séance trempette/bronzage, nous reprenons la route pour profiter du coucher de soleil… Et puis, il est l’heure de rentrer à notre petit bungalow, mais avant ça nous devons traverser l’île et franchement de nuit, c’est beaucoup moins agréable.

Au réveil samedi, après une dernière baignade, c’est l’heure de ranger notre équipement. Comme à l’aller, nous traversons l’île avec tout notre bardas sur le dos. Matthieu me dépose au port avec tous les sacs. Le temps d'acheter les tickets, il va rendre notre bolide et il se fait même conduire jusqu’à moi par la loueuse, la classe. A la mi-journée, nous mettons le cap encore plus au Nord, vers Koh Tao où nous avons décidé de faire de la plongée!

Les petites infos en +:

Bus local à Surat Thani: 15B / personne
Ferry Seatran Surat Thani - Koh Samui: 220B
Ferry Songsern Koh Samui - Koh Pha Ngan : 200B / personne

Comme pour Koh Samui (avant la ville), on a choisi un endroit calme à Koh Tao: Ao Thong Nai Pan Yai (complètement à l’Est de l’île), difficile d’accès mais superbe. Le mieux est de louer un scooter directement à l’arrivée au port.