Sur la côte du Zululand

Le 9 octobre 2016

Jeudi 6 octobre, nous voilà donc en route pour la côte… A la mi-journée, nous arrivons enfin à Sodwana Bay. Une petite baie au milieu d’une zone protégée où nous trouvons un camping pour passer la nuit. Sitôt installés, nous partons pour la plage. Sur les conseils de la propriétaire du camping, Matt rentre seul dans le parking avec la voiture. Johannes et moi le rejoignons à pied… Ce sera payant pour la voiture et Matt, mais gratuit pour nous!
Nous arrivons enfin sur la plage… surprise: il y a un vent de malade! Il est quasiment impossible de se poser pour profiter du soleil: le sable nous fouette le visage.
Mais la vue est splendide…

Les garçons craquent tout de même pour une petite trempette. C’est la première de Matt dans l’océan Indien…
Après cet épisode sablonneux, nous rentrons au camping. Les garçons partent pour un petit footing. De mon côté, c’est lessive au programme!
Pour la soirée, vu que le camping n’est pas du tout éclairé, nous décidons de manger à l’extérieur. Une nouvelle fois, très bonne idée de Johannes, on attendra plus d’une heure pour avoir nos pizzas (très bonnes) mais plutôt petites!

Le lendemain matin, le beau temps est toujours au rendez-vous. Mais nous partons en milieu de matinée pour Santa Lucia, à 90km au sud. Après plusieurs kilomètres sur un chemin de terre, nous retrouvons enfin une route goudronnée pour atteindre la baie. C’est ici, autour du lac Santa Lucia, que se concentrent 80% des crocodiles et des hippopotames du pays.
D’ailleurs, le signalisation annonce la couleur...
En arrivant, c’est un peu compliqué de trouver un logement: toutes les auberges de jeunesse affichent complet. Et on n’a pas vraiment les moyens pour l’hôtel. Au grand désespoir de Johannes, nous décidons de reprendre un camping, près de la plage, c’est plutôt pas mal. Le camp est entièrement grillagé, histoire de garder les hippos et les crocos à distance!
Une fois la tente montée, nous partons nous balader le long de la plage. Et là encore, le spectacle est pas mal du tout…

Pour cette dernière soirée au camping avant de quitter Johannes, nous faisons notre dernier barbecue!
Le lendemain matin, nous repartons pour une petite balade sur la plage et aussi vers l’estuaire de Santa Lucia. Malgré le mauvais temps qui guette, nous arrivons quand même à voir quelques hippopotames (ou plutôt leurs narines) qui avancent très rapidement dans l’eau.
Et puis vers 9h, il est temps de partir. On a encore de la route devant nous pour arriver à Durban. Nous avons prévu d’aller voir le dernier match du Four Nations, entre l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande. Mais nous n’avons toujours pas de place… on croise les doigts!