Petit tour dans le Northland

Le 15 Février 2017

Après la journée sportive de la veille, nous nous réveillons tout doucement ce mardi 7 février. En même temps, on n’a pas très envie de mettre le nez dehors: il pleut (encore). Mais il faut bien repartir, direction le Northland, il s’agit de la bande de terre au Nord d’Auckland.

 

Nous passerons quasiment la journée sur la route… ce qui nous remonte le moral c’est que plus on avance, plus la météo s’améliore. Nous arrivons finalement à Port Albert en fin d’après-midi sous un grand soleil. Parfait pour faire sécher la tente encore trempée de la nuit dernière. Nous nous installons dans un free camp situé au bord d’un lac, le cadre est plutôt sympa!

Le lendemain, nous avons encore du chemin pour atteindre Bay Of Islands, le point le plus au Nord que nous visons, vu le temps qu’il nous reste nous ne pourrons pas aller bien plus loin.
En route nous faisons un arrêt aux grottes de Waipu. Nous pensons que les grottes sont au bout du chemin de rando qui part du parking et nous partons donc pour une bonne heure de marche. A la fin du chemin, il n’y pas de grotte, juste une vue sur les paysages…

Demi-tour et retour au parking où, effectivement, nous avions vu une grotte mais ne ne pensions pas qu’il s’agissant de LA grotte. Il faut dire qu’il n’y a aucune indication. Bref… Nous nous enfonçons dans la grotte, après quelques dizaines de mettre sans trop rien voir enfin, nous découvrons les fameux vers luisants, une des attractions de la région que nous ne pensions pas pouvoir observer en pleine journée. Forcément, vous n’aurez pas de photo… mais imaginez un ciel étoilé, sans aucun nuage, voilà à quoi ressemble le spectacle qui nous est offert.

Après cette jolie parenthèse, nous reprenons la route pour nous arrêter à Paihia, au large de Bay of Islands. Malheureusement, le ciel se couvre un peu mais nous arrivons quand même à distinguer quelques îles au large. D’ailleurs nous profitons de la vue pendant un pique-nique en bord de plage avant de nous balader le long du front de mer.

En fin de journée nous nous installons dans un des campings de la ville avec douche chaude, cuisine équipée, terrasse couverte, WiFi gratuit… bref le luxe pour nous!

Jeudi, pour notre avant-dernier réveil sous la tente ici, changement d’ambiance. Nous nous réveillons sous une pluie battante. Pas une seule seconde de répit, l’eau tombe sans discontinuer. Et pas le temps de se réchauffer trop longtemps dans la cuisine, tout doit être rangé et nous devons être partis à 10h pétantes, sinon c’est le surcoût assuré! Comme nous sommes obéissants (et pas très riches), nous quittons le camping à l’heure et nous retrouvons dans la voiture sous une pluie battante.

Bay of Islands sous les nuages

Nous décidons de repartir un peu vers le sud en espérant que la météo soit plus calme. Le temps n’arrange pas notre moral, déjà assez atteint par la vente de la voiture qui ne prend pas. Ce matin nous avons de nouveau posté l’annonce en baissant un peu le prix… mais toujours pas d’appel.
Comme la pluie se calme un peu nous faisons un arrêt à Wangarei (la grosse ville du Northland) qui abrite des chutes.

Une petite balade qui fait du bien surtout que quand nous sommes de retour à la voiture, je reçois un message d’une Marine… qui voudrait voir la voiture! Nous avons prévu d’être le lendemain à Auckland mais nous avons compris qu’il ne faut pas rater une occasion quand elle se présente… nous partons donc pour la capitale sans trop hésiter. Nous prenons RDV pour la fin d’après-midi, ce qui nous laisse le temps de gouter le « meilleur fish & chips » de Wangarei. Malgré l’odeur (presque dérangeante) de friture, nous ne sommes pas déçus. Nous partons ensuite pour Auckland. En route, arrêt obligatoire pour refaire une beauté à la voiture: un petit coup de lavomatic et d’aspirateur lui font le plus grand bien!

Arrivés à Auckland (avec du retard à cause des embouteillages) nous retrouvons Marineet son amie Lucie. Toutes les deux ont prévu de voyager ensemble… Heureusement

pour nous, le lit une place ne leur fait pas peur (ouf), elles nous avouent que c’est la seule offre dans leurs prix. La vente se fera donc assez facilement… et on doit bien l’avouer c’est un énorme soulagement pour nous. Nous nous retrouvons demain pour faire les papiers et elles ne la prendront que samedi matin, elles ont peur de la garer d’ici là…

Matt, Arnaud et moi repartons vers notre free camp de Port Albert pour notre dernière soirée de voyageurs néo-zélandais. Demain, nous retrouvons du confort dans un Airbnb réservé pour nos trois derniers jours dans le pays.