A peine 48h après notre arrivée en Namibie, nous voilà à la frontière avec le Botswana. Nous avons choisi de passer par le poste situé à Buitepos, c’est le plus court depuis Winthoek (3h) et le plus logique pour notre itinéraire.

Aucun souci pour sortir de la Namibie, il suffit de remplir un papier avec vos coordonnées (le même que pour rentrer sur le territoire). Si comme nous, il n’y a personne qui attend, c’est très vite fait. On a donc quitté la Namibie sans problème.

Avant d’arriver au Botswana, là encore, il faut remplir un papier d’entrée avec votre premier arrêt. Nous avons mis une adresse au hasard, ils ne vont pas vérifier. Essayez d’écrire correctement car s’ils n’arrivent pas à vous relire, c’est encore plus long. Parce qu’ils ont le temps… on a attendu 20 min qu’ils relisent tout avant d’apposer le tampon.
Ensuite, il faut passer au guichet pour la voiture… là aussi il faut avoir le temps. 40 min alors que nous étions les seuls à attendre.
Dès les premières minutes, la femme au guichet nous annonce le prix: 190N$ (environ 13€). Ca nous parait correct, par rapport à tout ce qu’on entend puisqu’on lit un peu partout qu’il peuvent demander un bakchich bien plus élevé. Après la longue attente, pour seulement un tampon, elle nous rend nos papiers et la facture qui nous permet de rouler au Botswana. En regardant de plus près… le total était de 140N$. Bilan on s’est fait arnaquer de 50N$, soit 3,3€… on ne va pas s’embrouiller pour ça!

Pour le retour en Namibie, nous sommes passés par Ngoma, quasiment au bout de la bande de Caprivi. C’est allé très vite: un premier arrêt côté Botswana et un second à l’arrivée en Namibie, après avoir traversé un pont. Il n’y avait quasiment personne, aucune difficulté et aucun « frais » à sortir.
En revanche, si votre voiture n’est pas immatriculée en Namibie (si vous avez loué en Afrique du Sud par exemple), la taxe est de 260N$ (presque 17€) pour rentrer. Là, le prix est affiché dans le poste des douanes, donc pas d’arnaque a priori!

Namibie - Botswana