Quelques jours à Cape Town

Le 3 novembre 2016

Samedi matin, on ne force pas trop… Petite grasse matinée dans notre Airbnb, et ça fait du bien! Après ça, on se met à travailler sur le site, enfin on a un semblant de connexion.
Et puis nous partons rendre notre voiture. La Toyota Avanza, c’est terminé, après 5 semaines et plus de 6100km parcourus!
Nous nous retrouvons donc à pied dans Cape Town, ça fait un peu bizarre… Nous partons pour une petite balade dans le centre-ville à la recherche du guide de la Namibie. Et au bout de la seconde librairie: alleluia, nous trouvons le Graal.
Nous passons la fin de journée à nous balader dans la ville avant de s’accorder une soirée de touristes à Long Street (LA rue animée de la ville). Après une petite bière, nous partons dîner au Mama Africa, au menu un plat avec du crocodile (hyper bon), du phacochère (ça ressemble au porc), de l’autruche, du springbok et du kudu.

Dimanche, nous avons repris des forces! Nous avons décidé, de faire une petite rando: Lion’s Head, une des colline qui domine Cape Town. Nous partons à pied depuis notre logement: petite surprise… ça grimpe dès le départ! Il nous faut donc une heure pour arriver au départ de la rando. Après 2 heures de marche, nous voilà arriver au sommet… Et la vue est splendide!

La soirée sera calme à l’appartement… on a besoin d’un peu de repos!
Lundi, nouvelle journée de travail. Au programme: notre boucle en Namibie, les photos, le site internet… En milieu de journée, on s’accorde enfin une pause pour une balade dans Cape Town avant d’aller dîner dans le « meilleur burger de la ville », d’après nos potes Matthieu et Tchin… « Royale Eatery ». Effectivement, c’est une super adresse, jamais mangé des burgers aussi bons!

Mardi, on se réveille motivés… après un gros petit déjeuner et une nouvelle séance de travail. Nous voilà partis vers Table Mountain. C’est l’énorme montagne plate qui domine Cape Town. Nous décidons d’attaquer par le chemin qui commence au départ du fameux téléphérique… Sur les premières minutes, tout se passe bien. Et puis nous décidons de partir sur un chemin appelé « India Venster »… Petite surprise: il y a des passages d’escalade et le chemin a l’air de ne jamais se terminer! Finalement après presque 3heures de marche et d’escalade, nous arrivons enfin au sommet de Table Mountain!

Depuis le haut du plateau, la vue est vraiment pas mal… Ca valait la peine de souffrir un peu pendant la montée. Nous croisons tout plein de touristes montés là avec le téléphérique… On ne peut pas s’empêcher d’y penser pour le retour. Avant ça, nous prenons le temps de profiter du paysage depuis les différents points de vue et surtout nous reprenons des forces… Après presque deux heures passées là, nous décidons de redescendre… à pied! Mais pas par « India Venster ». Notre corps ne pourrait pas suivre. Nous prenons le chemin « normal »… Et enfin en un peu plus d’une heure et demi.. Nous voilà au pied de Table Mountain, prêts à rejoindre notre petit appartement… et notre lit, les jambes sont vraiment lourdes!

Le lendemain, nous passons le début de la matinée à travailler une nouvelle fois sur le site internet. Et puis nous partons pour Waterfront, le quartier du port. C’est de là que nous partons pour « Robben Island », l’île au large de la ville qui était une prison où Mandela a passé 18 ans enfermé. La visite se fait uniquement en groupe, impossible de se balader seul sur l’île ou même dans l’ancienne prison transformée en musée. Après près d’une heure de bateau nous atteignons l’île. Notre petit groupe grimpe dans un bus qui nous balade dans l’île, jusqu’à atteindre un lieu très symbolique: où les prisonniers (dont Mandela) cassaient des pierres toute la journée. L’endroit est même devenu une sorte de passage obligatoire pour tous les officiels en visite dans le pays.

La carrière où les prisonniers passaient leurs journées

Et puis nous arrivons à la prison. Nous sommes accueillis par un guide qui annonce directement la couleur: lui aussi a été retenu ici, pendant 5 ans, pour avoir participé à des manifestations anti-apartheid. Il nous raconte son expérience, l’histoire du lieu, celle de Mandela…
Il nous montre aussi les différences de traitement entre prisonniers noirs et blancs: ils n’avaient pas les mêmes menus, les mêmes droits… comme à l’extérieur finalement. Après presque deux heures passées sur l’île, la visite est terminée. Comme les prisonniers libérés, nous allons à pied de la prison au port où nous reprenons un bateau pour Cape Town.
Ce retour nous réserve une belle surprise: après quelques minutes passés en mer, enfin… nous voyons une baleine! Difficile de la prendre en photo, mais le souvenir est intact dans la tête!

De retour sur la terre ferme, nous nous baladons dans le quartier du port où a été construit un énorme centre commercial.De retour à l’appartement, nous retrouvons nos hôtes Airbnb, qui nous invitent à partager leur dîner dîner et une petite bouteille de vin. Enfin, nous discutons avec eux car depuis notre arrivée nous les avions à peine vus. Après ce dîner, nous partons boire un verre avec Claire, la cousine de notre pote Matthieu… La soirée se terminera assez tard!

Jeudi, nous y sommes, dernière vraie journée en Afrique du Sud. Malgré un peu de fatigue, nous commençons par une nouvelle séance de travail sur le site et surtout sur notre périple en Namibie qui se dessine de plus en plus. Nous pensons sérieusement à faire un détour par le Botswana, pour voir le delta d’Okavango (certains se souviennent peut-être de l’émission de Nicolas Hulot, « Opération Okavango… oui, nous avons des références!).

En début d’après-midi, nous partons dans le centre-ville pour une dernière balade et faire les derniers achats avant la Namibie. Nous en profitons aussi pour passer à la poste et envoyer un colis en France avec quelques souvenirs. Tout ça doit arriver en France par bateau d’ici deux mois.
Et puis il est temps de rentrer pour préparer nos sacs. Après 6 semaines ici, c’est très étrange de devoir tout empaqueter…
Pour cette dernière soirée, nous profitons de la douceur et de la terrasse de l’appartement autour d’un dernier verre de vin local.

Vendredi matin, c’est bel et bien notre dernier réveil en Afrique du Sud. Le temps de prendre un petit déj, il faut commander notre dernier Uber qui nous conduit à l’aéroport. Et à 11h30 très précises, nous décollons pour Winthoek… arrivée en Namibie prévue à 13h40!

Bye bye Cape Town