Petits tracas et galères à Bangkok

Le 9 juin 2017

Ce samedi 3 mai, après un début de journée compliqué à Mawlamyine, au Myanmar, nous arrivons sous un soleil de plomb à Myawaddy, la dernière ville birmane avant la Thaïlande. Nous attendons quelques nuages avant de nous élancer à pied sur le pont qui mène jusqu’à Mae Sot, la première ville thaï. Cette frontière est une véritable autoroute entre les deux pays. Ce sont surtout des travailleurs birmans qui passent du côté thaï pour tenter de mieux gagner leur vie. Côté technique, on observe les camions arrêtés en plein milieu du pont. Ils sont stoppés par un feu qui leur permet de changer de côté: eh oui, en Birmanie on conduit à droite, c’est à gauche chez les Thaï! Après quelques minutes en taxi collectif (on retrouve le bonheur de l’organisation thaï), nous arrivons à la gare routière de la ville. Là, c’est la déception: tous les bus pour Bangkok sont pleins. Prochain départ demain matin!

Pas le choix, nous allons donc passer quelques heures supplémentaires dans cette ville qui n’a vraiment rien de particulier, une ville frontière comme beaucoup d’autres. Nous voilà donc partis à la recherche d’un petit hôtel pour la nuit. Après 2 kilomètres de marche vers la ville, nous trouvons notre bonheur, et il était temps! Lessive, sieste… la journée n’est pas dingue, mais en même temps il n’y a pas grand-chose à faire ici. 

Le lendemain matin, nous partons enfin pour Bangkok. Une journée pas folle de nouveau, à observer la pluie tomber sur la campagne. Ce n’est pas très rassurant pour la suite de nos aventures dans la région. Ce trajet Mae Sot / Bangkok nous permet de découvrir une autre facette de la Thaïlande. Tout le long de la route, des barrages militaires, des contrôles d’identité. Pas pour nous, mais les papiers des Birmans sont examinés à la loupe. Deux d’entre eux ne finiront pas le voyage d’ailleurs. Ils suivent un policier suite à un contrôle. C’est très étrange pour nous d’assister à ce genre de scène, on n’est vraiment pas à l’aise.

Changement de côté à la frontière

C’est au bout de presque 7h de route que nous arrivons à la gare de Bangkok. Mais il nous faut encore attendre une heure un taxi qui nous conduit jusqu’à la station de métro la plus proche. 40min de trajet et enfin, nous voilà à notre hôtel… une chambre confortable (oui un peu de luxe de temps en temps n’a jamais fait de mal). La mauvaise surprise de la journée ce sont mes cuisses, remplies de boutons! Peut-être des sales bêtes dans le bus. Mais quoi qu’il en soit, il va falloir tout laver si on veut être sûrs de s’en débarrasser.

Comme prévu ce lundi, on commence la journée par une grosse séance machines à laver. Heureusement, il y a un lavomatic tout près de l’hôtel et même des sèche-linge. On en profite pour également traiter les sacs et les moindres centimètres carrés de tissu, on ne sait jamais! Enfin, en milieu d’après-midi, on a terminé notre grand nettoyage. Nous décidons de partir en direction des mall. Des immenses centre commerciaux plus ou moins récents où on trouve de tout et n’importe quoi. Après presque un mois au Myanmar, on peut dire que ça nous change!

On se réveille avec le moral dans les chaussettes ce mardi 6 juin. La veille nous avons fait notre demande d’ESTA (visa électronique) pour les Etats-Unis. Une démarche obligatoire même si nous ne faisons qu’une petite escale sur leur territoire. Mais voilà, ils ne veulent pas de nous les Américains. Certainement notre passage en Iran il y a quelques mois. Quoi qu’il en soit, il nous est impossible de renter sur le territoire pour le moment. La seule solution est de modifier nos billets d’avion, ce qui veut dire perdre du temps et de l’argent. Une nouvelle qui nous assomme un peu, on doit l’avouer!
Heureusement, pour nous sortir de cette morosité, nous retrouvons Hélène, notre Belge du Myanmar, pour une journée tous les trois. On traitera ce problème de billets d’avion plus tard!
Nous nous retrouvons tous les trois dans notre quartier et nous prenons la direction du Palais Royal, en bateau, puisque la rivière qui traverse Bangkok est tout près de notre hôtel.

Mais une fois à l’entrée du Palais, mauvaise surprise (en même temps c’est la journée), nous ne sommes pas assez bien habillés pour entrer: Matthieu est en short et moi j’ai les épaules découvertes (même un foulard ne fait pas l’affaire). Bien sûr, il y a des stands qui vendent toutes sortes d’horreur à côté de l’entrée mais on préfère repousser la visite. Nous nous dirigeons alors vers un des temples les plus connus de la ville, le Wat Pho, connu pour son immense bouddha doré allongé. Après cette visite, on enchaine avec la Wat Arun, un autre temple. Celui-ci est plus petit et construit tout en hauteur. Ce qui le rend vraiment beau, c’est cette couleur blanche et toutes ces faïences sur les parois.

Avec notre pass pour la journée sur les bateaux, nous nous faisons déposer ensuite tout près de Chinatown. Malgré l’heure qui avance, le quartier est encore très vivants et les vendeurs très actifs. On y trouve de tout, des épices, fruits, légumes, viande, poisson… Nous nous arrêtons manger une petite soupe et puis nous repartons dans les rues du quartier.
De retour dans notre quartier nous faisons un arrêt à l’hôtel. Mais ce stop sera bien rallongé par une énorme averse. Nous finissons enfin par retrouver Hélène (et sa voisine de chambre italienne) pour commencer la soirée: dans un bar à bières d’abord. Nous allons ensuite dans un petit resto près de notre hôtel. Mais on ne s’attarde pas trop, elle décolle tôt demain matin pour le Vietnam où elle devrait retrouver le reste de la troupe du Myanmar!

Le Bouddha couché du Wat Pho

Mercredi, nous commençons la journée en sachant que ça va être un peu ch** aujourd’hui. Il nous faut changer nos billets d’avion, en trouver de nouveaux, avec les bons horaires, aux bons jours… tout ça sans trop perdre d’argent! On y parvient à peu près… à la place de notre Sydney / Cancun avec sa petite escale à Dallas, nous aurons un Sydney / Santiago (Chili) / Bogota (Colombie) / Panama et… Cancun, enfin où nous retrouverons les parents de Matthieu.
Après cet énorme casse-tête, nous mettons enfin le nez dehors pour une balade dans les rues de Bangkok. Nous passons dans plusieurs quartiers très vivants, notamment des ruelles de mécaniciens dans lesquelles chacun a sa spécialité.
Nous terminons notre tour près de la gare où nous prenons des renseignements pour les prochains jours puisque nous avons prévu d’aller vers le Sud du pays. Sur le chemin du retour, nous sommes stoppés par une énorme averse (encore). Et nous finissons notre journée dans un food court situé juste à côté de notre hôtel.

Ce matin, notre moral est un peu meilleur. Après les galères des derniers jours, on peut enfin se consacrer à organiser les prochains jours, ici, en Thaïlande. C’est décidé nous partons vers le Sud samedi et ce sera un départ direct pour Koh Samui puis nous ferons les autres îles, ça ne peut que nous faire du bien au moral!
 

En milieu de journée, nous reprenons un bateau pour circuler sur la rivière qui traverse Bangkok. Cette fois, on trouve les vrais tickets, comme ceux vendus aux locaux… pas pour les touristes! Nous nous arrêtons près du Grand Palace et nous trainons dans le marché des Amulettes qui est situé tout près. C’est assez marrant à voir, tous ces gens qui cherchent, à la loupe, la plus jolie figurine qu’ils feront monter en pendentif ensuite. Nous continuons notre balade dans ce quartier qui est en ébullition. Une cérémonie se prépare pour les prochains jours. Nos pas nous conduisent ensuite jusqu’à un très vieux centre commercial, et puis nous atterrissons au marché aux fleurs.
Nous terminons la journée dans notre petit food court, on ne traine pas, les jambes sont lourdes ce soir.

Préparation des couronnes et offrandes de fleurs au marché

Le lendemain, enfin, nous partons à l’assaut du Grand Palace. Nous avons lu partout qu’il faut y arriver tôt le matin, avant les bus de Chinois. Mais visiblement eux aussi ont compris qu’il fallait arriver à l’ouverture. Bref, c’est loupé pour la visite loin de la foule, l’endroit est véritablement pris d’assaut. On arrive quand même à visiter ce lieu assez intriguant. Il s’agit bien du palais royal, mais nous avons surtout accès à sa partie religieuse avec tous les temples. La partie « habitation » est très bien gardée et il est impossible d’y accéder, c’est tout juste si on peut prendre des photos.

Vue du Grand Palace

En plus de  la visite du Grand Palace, il y a aussi un musée consacré aux tenues Siam (relancées par la reine en son temps). Une autre partie est elle dédiée aux tenues de la reine, on y trouve un magnifique collection de tenues faites dans les ateliers français de Pierre Balmain, petite fierté en découvrant tout ça. Et puis l’endroit est magnifique et… climatisé, ça fait un bien fou!

Après ces jolies visites, nous reprenons le chemin de l’hôtel pour une nouvelle séance de travail et nous terminons la journée par un vrai massage Thaï. Alors, sur le coup, on ne peut pas vraiment parler de moment très agréable… mais après quelques heures, Matthieu qui avait des douleurs dans le bassin depuis notre chute au Laos ne ressent plus rien, c’est magique!

Samedi 10 juin. Dernier réveil à Bangkok, on peut dire qu’on est passé par tous les états ici. Des piqûres bizarres, un grand nettoyage, de nouveaux billets pour l’Amérique du Sud…
Ce matin, avant de quitter notre hôtel, nous avons une nouvelle mission colis, histoire de décharger un peu nos sacs. Comme la première fois, rien de plus facile ici et surtout la rigueur fait plaisir à voir.
Nous passons ensuite cette dernière journée ici, avec les locaux, dans la fraicheur des centres commerciaux où on s’accorde quelques achats pour remplacer certains vêtements bien usés depuis un an. Et puis c’est l’heure de quitter cette ville qui nous a charmés. Sous une pluie diluvienne, nous arrivons à la gare. Notre train de nuit pour Surat Thani part à l’heure, arrivée prévue demain matin à 7h!

Les petites infos en +

Transports
Bus Mae Sot - Bangkok 580B / personne
SkyTrain: 44B le trajet ou 140B la journée
Journée entière de bateau sur la rivière 150B / personne
Ticket unique de bateau 15B

Visites
Wat Pho 100B / personne
Wat Arun 50B / personne
Grand Palace 500B / personne

Attention, pour visiter le Grand Palace, il faut être bien couvert. Pas de foulard pour couvrir les épaules… Les filles, il faut un vrai tee-shirt et que les jambes soient couvertes (pantalon ou jupe peu importe). Pour ces messieurs, short interdit. Prenez bien vos petites affaires, des vendeurs de « pantalons éléphants » n’attendent que vous à l’entrée du site!