La Wild Coast

Le 17 octobre 2016

Ce lundi 10 octobre (à 3 jours de l’anniversaire de Matt), nous partons pour la Wild Coast.
Nous avons renoncé à monter vers le Lesotho: trop de kilomètres en trop peu de temps. On préfère profiter des jours qui nous restent et prendre le temps d’arriver à Cape Town à la fin du mois. Nous voilà donc en route pour la Wild Coast. On ne sait pas trop à quoi s’attendre…
Première étape lundi après-midi à Port Edward. Comme souvent ici, la ville n’a rien de remarquable: des supermarchés, des fast-food et…des laveurs de voiture!
Mais quand on arrive sur la côte, on comprend pourquoi on l’appelle « sauvage »:

Comme un petit air de Bretagne dans ce coin…
Mais le vent nous fait renoncer à la baignade, d’ailleurs personne ne s’y aventure.
Pour cette première soirée tous les deux depuis un moment (vu que nous avions Johannes avec nous depuis notre arrivée..), nous avons prévu un bon barbecue au camping avec bien sûr du vin rouge (sud-africain, forcément).

Plage de Port Edward

Le lendemain, le beau temps est toujours là et nous prenons notre petit-déjeuner en plein soleil, c’est bien agréable!
Mais nous devons continuer notre route, direction Port St Johns. Nous y arrivons dans l’après-midi et nous plantons la tente dans un backpacker que tous les guides conseillent, le Jungle Monkey (mais pas un seul singe à l’horizon).
Comme la veille, la ville n’a rien de fou mais la côte est plutôt jolie… et sauvage!
On passe la soirée à profiter du WiFi (pour une fois, ça avance), histoire d’essayer de rattraper le retard qui commence à s’accumuler.
Mais nous sommes un peu coupés dans notre élan par la pluie…

Au réveil, le ciel est toujours couvert. Nous décidons de poursuivre notre chemin, comme prévu, vers Coffee Bay… Nous ne sommes qu’à 24h de l’anniversaire de Matt.
Encore une fois on en reprend pour quasiment 3h de route et en arrivant nous sommes un peu déçu. Certes, la vue est magnifique, mais comme lors de nos étapes précédentes, la côte est sauvage. Nous allons nous renseigner pour passer la nuit au Coffee Shack Backpacker. Mais l’accueil est plutôt moyen et après avoir vérifier la météo des prochains jours nous décidons de reprendre la route (quand on aime on compte pas).

Direction Chinsa… à 4h de là, oui oui on est des malades!
Forcément nous arrivons à la nuit. Un peu de stress car tout le monde déconseille de rouler la nuit en Afrique du Sud. Mais nous arrivons à destination sans encombre et nous nous installons dans un cottage partagé.
Le lendemain matin, la vue et le temps nous confirment que nous avons bien fait de faire tous ces kilomètres.

Une superbe journée pour les 30 ans de Matt. Ce 13 octobre, on ne fera pas grand chose… petit bain (frais) dans l’Océan Indien (la plage n’est qu’à 5 minutes du backpacker). Mais on ne s’aventure pas trop loin, j’ai trop peur qu’il y ait des requins. Et puis farniente et balade sur la plage, qui, pour une fois, n’est pas balayée par un vent trop violent. Bref, une bonne journée qui se termine autour d’un super barbecue / vin rouge, suivi par une pâtisserie! On ne se refuse rien!

Vendredi matin, il est temps de quitter le confort de notre petit cottage… Direction les hauteurs du Winterberg!

30 ans et toujours en pleine forme!