Week-end détente et copains

Le 28 août 2016

On est encore jeunes… On va dire que le week-end commence le jeudi soir! Et c’est petite soirée à Saint Michel pour attaquer le week-end. Avec Michel, on retrouve Carla avec sa soeur Christia et une amie dans un petit bar très sympa. Pour ma part, je reste sage (la nourriture libanaise a un peu révolutionné mes intestins) mais les garçons sont en forme. Sous l’impulsion de Christia, ils tombent amoureux d’un shooter « Tabouleh »! Effectivement le goût ressemble étrangement à la fameuse salade libanaise.

La soirée se prolonge dans un petit snack qui fait « des burgers dignes de ceux de Liliane » d’après Matthieu.

Le lendemain, nous retrouvons Michel et Carla pour le déjeuner dans une chaine qui fait des manhouche excellents. Ensuite direction un resort pour profiter d’un après-midi détente au bord d’une piscine.
Les garçons sont comme des enfants quand ils découvrent un espace aménagé avec des bouées géantes, on ne se refait pas…

 

La soirée sera plus calme… petit dîner chez Carla. On avait prévu de sortir mais aujourd’hui c’est Matt qui a les intestins rebelles…

Samedi, ce n’est pas encore la grande forme mais on décide malgré tout de retrouver Joëlle, une amie que Matt n’a pas vue depuis près de 5 ans. Il ne voudrait annuler ça pour rien au monde parce que comme il dit si bien, « c’est grâce à elle qu’il a connu la bande des libanais »!

Le père de Joëlle nous récupère à Beyrouth au cabinet de Michel… Direction Jeita, dans la montagne, à 30 min du centre-ville (il n’y a pas encore d’embouteillages, le bonheur).Super retrouvailles entre les deux amis de la fac, tandis que nous faisons la connaissance de Juan, le futur mari espagnol de Joëlle… Mais la journée sera en anglais, pour que tout le monde puisse suivre les conversations. On avait presque perdu l’habitude!Après ces retrouvailles, nous prenons la direction de Faraya, la station de ski libanais mais aussi le village où vit le grand-père de Joëlle. Et même s’il ne parle pas Anglais, il est ravi de passer un peu de temps avec nous autour d’un thé.

Direction ensuite un restaurant perché dans la montagne où la vue est à couper le souffle! Sans le savoir, avec Juan nous choisissons une table au hasard… Quand Joëlle arrive elle nous apprend que nous sommes juste derrière l’ancien président du pays, Emile Lahoud, la classe!
Sa présence ne nous empêche pas de franchement nous amuser pendant ce déjeuner… On ne voit pas le temps passer mais il va bientôt falloir rentrer.
Avant ça, nous découvrons un pont naturel de 50m de large perché à 1650m d’altitude.

Et nous passons devant les ruines de Faqra… Les restes d’un temple romain du IIe siècle. Les colonnes qui sont encore debout font un peu penser à Baalbek, que nous avons visité l’an dernier.Sur la route, notre petite équipe craque pour une glace… et puis il est temps de se quitter. Joëlle et Juan nous conduisent jusqu’à l’autoroute où Joëlle nous dégotte un taxi qui nous amène jusqu’à la gare centrale. De là nous changeons de voiture pour aller jusqu’à Hazmieh et retrouver Michel. Ce soir, il se prépare à aller au mariage d’une amie… Pour nous ce sera une soirée calme, le bidon de Matt n’est pas franchement remis! Malgré cette forme moyenne, il est hyper heureux d’avoir revu son amie et d’avoir pu passer du temps avec elle. La journée était vraiment sympa avec les futurs mariés! Dimanche, la santé de Matt ne s’est pas vraiment améliorée… Nous nous pouvons pas faire la route jusqu’à Zahlé pour voir les parents de Michel. C’est le dernier matin où nous nous réveillons avec notre ami puisqu’il travaille là-bas en début de semaine (et que nous partons tôt mardi matin). En se quittant le coeur est un peu lourd mais on promet de se revoir rapidement… Des vacances en Asie, ça le tente bien à notre petit Micho!

A la vôtre!!
Le fameux pont naturel en bas de Faraya