De Wanaka à Queenstown (et le vent trop fort...)

Le 16 janvier 2017

Après un début de journée mitigé sur la côte, nous rentrons dans les terres en milieu d’après-midi ce mardi 10 janvier, direction Wanaka. Après avoir passé Haast, arrêt à Makarora pour admirer les fameuses « Blue pools ». Vous l’aurez compris, ce sont des piscines naturelles d’un bleu splendide…

Comme le soleil est enfin de retour, notre moral va beaucoup mieux. Il faut avouer que quand on vit entre la voiture et la tente la météo joue pas mal sur l’humeur. Et nous nous sentons encore mieux quand nous croisons des paysages fantastiques tout au long des derniers kilomètres de cette journée.

Nous arrivons en début de soirée dans un camping du DOC situé au bord du lac Hawea pour une soirée et une nuit au sec, on n’y croyait plus!

Quelques kilomètres avant notre camping

Mercredi nous prenons le temps de savourer notre petit déjeuner au soleil et avec la vue sur lac qui nous émerveille. Et puis nous prenons la direction de Wanaka d’où nous voulons faire une rando. La météo est idéale pour marcher, nous voilà partis à l’assaut de Roy’s Peak. Au programme, plus de 1 000m de dénivelé, pour 16km en aller-retour. Encore une fois, pas trop de difficulté sur cette rando qui nous offre un spectacle à couper le souffle.

Après ces quelques heures d’effort, nous partons en milieu d’après-midi pour le camping le moins cher du coin. Comme on ne peut pas réserver, les premiers arrivés sont les premiers servis. Nous nous installons sur les quelques mètres carrés encore libre, un

peu dans le vent, mais pour le moment ça ne nous gène pas trop. Au contraire, on peut faire sécher le linge que je viens de laver à la main! Du coup, notre installation fait vraiment nomades…

Jeudi nous nous réveillons sous le soleil après une nuit de pluie! Nous décidons de rester une journée de plus dans le coin, le temps de visiter Wanaka et de faire une autre petite rando. Mais la matinée ne va pas du tout se passer comme prévu.
Au moment de quitter le camping, où nous laissons la tente pour conserver notre place… notre tente, justement, n’est plus à sa place!! La propriétaire du camping et d’autres voyageurs ont l’air affolé, et il y a de quoi: notre tente s’est envolée, elle est perchée à 5m du sol dans un arbre. Matthieu et nos voisins partent la décrocher mais le verdict est sans appel: arceau cassé et toile déchirée! Inutile de dire que nous sommes démoralisés. Après avoir bataillé pour se faire rembourser la future nuit au camping, nous partons dans Wanaka, non pas pour nous balader

mais pour chercher un revendeur de la marque de notre tente.

Nous le trouvons facilement et un vendeur s’occupe de nous. Il se charge lui-même d’appeler et de transmettre les photos au service après-vente… D’après lui, nous aurons une réponse avant la fin de la journée. Une journée assez pénible pour nous puisque nous ne savons pas si notre tente sera remplacée (ou pas). Heureusement nous retrouvons Pandora, Ronan et Vincent avec qui nous avons passé le réveillon et qui sont dans le coin. Passer quelques heures avec eux nous permet d’oublier notre mésaventure.
En fin de journée, comme promis, notre vendeur a eu un retour: on nous change l’arceau mais il faut acheter une nouvelle toile. Nous hésitons mais Niall (c’est son petit nom) est d’accord pour insister le lendemain et essayer d’avoir une nouvelle toile. Il reconnait lui-même que ce serait logique.

Bref, nous passons notre première nuit dans la voiture. Heureusement que notre Nono avait bien aménagé ça: il y a un lit une place et le siège passager qu’il reste à l’arrière se met quasiment en position allongée, c’est parfait!

Vendredi 13… va-t-on avoir de la chance pour notre tente? On vous épargne les derniers échanges avec nos désormais amis de la boutique « Torpedo 7 » de Wanaka, mais nous réussissons à avoir un arceau ET une toile flambant neufs! Merci à notre bonne étoile parce que ce n’était pas gagné.

En fin de matinée, nous décidons de quitter Wanaka qui ne nous a pas franchement réussi, direction Queenstown, la ville des sports extrêmes pour les touristes. Nous y retrouvons Pandora, Ronan et Vincent pour partager un super bon burger!
Matt et moi tentons ensuite de trouver deux nouveaux piquets pour la tente qui se sont perdus dans la tempête (parce que ça on ne nous les a pas remplacés quand même). Mais c’est mission impossible. Nous faisons une balade dans la ville qui est assez charmante, au bord d’un lac, une vraie ville de montagne, mais avec beaucoup trop de touristes.
En repartant, nous faisons un arrêt à Arrowtown, beaucoup plus paisible. Et puis nous retrouvons nos amis dans un free camp où nous pouvons installer notre toute nouvelle tente… Et malgré le vent, elle tient le coup!