Détour par les Chutes Victoria

Le 14 novembre 2016

Enfin, après une nouvelle matinée sur la route, nous arrivons à Kasane ce jeudi 10 novembre. La ville sert de base pour les safari dans le Chobe Park et les croisières le long de la rivière Chobe. C’est aussi le point de départ vers le Zimbabwe ou la Zambie pour aller voir les fameuses Chutes Victoria. C’est d’ailleurs pour ça que nous sommes venus.
Après une longue réflexion (que nous expliquons ici) nous avons décidé de faire le détour sur une seule journée et de prendre un bus pour y aller. Histoire de ne pas perdre de temps (et d’argent) à la frontière avec le Zimbabwe. C’est de là que nous avons choisi de voir les chutes. A cette période (particulièrement sèche), ça nous semblait le meilleur choix, confirmé par certains locaux à qui nous avons posé la question.

Jeudi, nous consacrons donc une grande partie de la journée à organiser la journée du lendemain. Nous profitons aussi d’être un peu posés pour avancer sur les préparatifs des prochaines étapes de notre voyage et nous travaillons aussi pour le site. Mais faute de connexion suffisante, on ne pourra rien poster.

 

Le camping que nous avons choisi est, malgré tout, très agréable, avec vue sur la rivière Chobe au milieu des singes et des phacochères.

Au programme ce soir: barbecue, pour ne pas changer les bonnes habitudes.

Vue sur la rivière Chobe

Vendredi matin, nous voilà donc en route pour le Zimbabwe et les Chutes Victoria! Nous sommes dans un mini van avec, entre autres, deux couples d’Allemands fort sympathiques. Le passage entre les deux pays (que nous racontons ici) se fait sans problème: 30$ le visa quand même!
Après une petite heure de route, nous arrivons à Victoria Falls, la ville. Il faut parcourir encore quelques kilomètres pour atteindre le site. L’entrée est payante, forcément: c’est 30$ par personne pour les Européens (ne nous plaignons pas c’est plus cher pour les Chinois).
L’entrée donne accès à un parc national d’où on peut longer les chutes. Dès l’arrivée, on aperçoit au loin de la brume, nous approchons du but. Après quelques minutes de marche, enfin, nous arrivons face au spectacle.

Nous partons pour de longues séances de photo tout le long des 1,7 kilomètres que font les chutes… Chaque point d’observation offre un nouveau spectacle. Comme nous l’avons dit, nous sommes à la saison sèche, donc le débit est particulièrement faible, et certaines parties des chutes sont même asséchées. Mais malgré tout, c’est magique d’être ici (et aux endroits où l’eau est présente, ça coule fort quand même!)
Il nous faudra attendre la fin de la visite, pour que le soleil se lève franchement… nous offrant un magnifique arc-en-ciel. Franchement, ça valait le coup d’attendre!

Au total, nous avons passé près de 4 heures à contempler une des Sept merveilles naturelles du monde. En prime, Matt a même trouvé des dollars du Zimbabwe. La monnaie du pays n’est plus utilisée, et ces billets sont de beaux souvenirs… Ils ont été remplacés par les dollars américains après l’énorme crise financière qu’a connue le pays à la fin des années 2000.

Dans l’après-midi, il a fallu reprendre notre bus pour rentrer au Botswana. Comme à l’aller, aucun problème pour passer la frontière entre les deux pays.
Au retour, nous profitons de la piscine du camping… Demain retour en Namibie avec une longue route nous attend!