Circuler en Afrique du Sud… de France, on a du mal à imaginer, mais le pays est gigantesque. Donc sachez que vous ne pourrez pas tout voir. Si vous voulez profiter un maximum choisissez l’option voiture.
C’est peut-être un investissement au départ, mais au final, à deux, c’est une bonne solution. Surtout si comme nous, vous avez la tente dans le sac. Au final 2 lits en dortoirs avec un bus reviennent au même prix qu’une journée de location avec une nuit en camping. Des campings qui sont souvent dans les backpackers, donc au cœur des villes.


Autre investissement qui peut être intéressant si vous prévoyez de faire beaucoup de parcs: réservez un 4X4. Même certaines routes dans le pays ne sont pas goudronnées et parfois il faut y passer, il n’y a pas d’autre choix. On doit avouer que notre Toyota Avanza s’est bien fait secouer pendant nos 5 semaines passées ensemble!


Si vous circulez en voiture, il faut quand même prendre quelques précautions. Privilégiez l’assurance tous risques… même si ça fait mal au départ, c’est peut-être le meilleur choix. On dit ça, mais on n’a pris une petite assurance, et rien de grave ne nous est arrivé.
Si vous pouvez, essayez de réserver une voiture avec un coffre ou un haillon fermé, histoire de ne pas tenter les personnes mal intentionnées. Encore une fois, nous n’avions pas ce luxe et nous n’avons pas eu de problème. Pour éviter toute mésaventure, circulez toujours avec les portes verrouillées et si possible les vitres fermées (ou au moins remontées) dans les villes. Enfin, dès réception de votre voiture, enlevez les enjoliveurs: ça se pique très facilement, surtout dans les grandes villes! Ça par contre, ça nous est arrivé: deux enjoliveurs manquants après deux jours à Johannesburg. Matt a du rendre la pareille! C’est le jeu en Afrique du Sud.

Si la voiture ce n’est pas votre truc, il est possible de circuler avec des bus. Beaucoup de touristes choisissent de prendre le « Baz Bus » un service qui va de ville en ville, depuis Johannesburg jusqu’à Cape Town, en longeant la côte. Il vous dépose directement dans les backpackers qui sont partenaires du réseau. Ensuite à vous d’organiser votre séjour autour de chaque ville. Pour en avoir discuté avec pas mal de personne, le service est plutôt cher (150€ la semaine en illimité) et c’est pas vraiment flexible. Le bus vous dépose ou vous prend à horaire fixe, dans certaines villes et uniquement certains jours de la semaine.

Pour ceux qui ont le temps, vous pouvez aussi voyager dans les mini-bus locaux, qui quadrillent tout le pays. Forcément c’est meilleur marché, mais il vous faudra changer de bus souvent pour des distances conséquentes et surtout vous armer de patience: c’est lent et le chauffeur ne démarre qu’une fois toutes les places occupées!

Vous l’aurez compris, la voiture est une bonne alternative si vous voyagez à plusieurs puisqu’il ne faut pas avoir peur des kilomètres… Il faut faire attention bien sûr, mais pas trop non plus. En 6 semaines, à aucun moment nous nous sommes sentis en insécurité ou menacés. Une belle expérience, loin des clichés sur la violence dans le pays.

Afrique du Sud

Septembre / Octobre / Novembre 2016