Sozopol et Nessebar

Le 18 juillet 2016

Dimanche 17 juillet, on se motive… Nous partons visiter Sozopol, en bus.
Nous arrivons dans une ville prise d’assaut par les touristes, ce qui était un petit village de pêcheurs a perdu de son charme.
Nous nous lançons dans les ruelles pavées (talons déconseillées mesdames). Nous croisons beaucoup de boutiques de souvenirs sans charme mais au milieu on déniche quelques belles maisons traditionnelles.

Le village est entouré d’eau et la balade en devient très agréable. Mais on oublie vite la plage, elle est bondée…
Nous préférons passer la fin d’après-midi à Burgas, sur sa plage familiale et peu fréquentée.
En fin de journée, nous réalisons que cette visite n’est pas forcément indispensable. L’industrie touristique a totalement dévisagé ce village qui devait être très agréable il y a quelques années.
 

Aujourd’hui, lundi, direction Nessebar, toujours à bord d’un super bus bulgare. Nous espérons ne pas retrouver l’ambiance de Sozopol. Mais nous allons vite être déçus… on retrouve les mêmes boutiques, avec les mêmes produits certainement fabriqués en Chine. Passée la déception, nous nous perdons dans les ruelles pavées (encore) de la vieille ville, perchée sur une presqu’île. Malgré le tourisme de masse, le village a tout de même conservé son charme. Les nombreuses petites églises y sont pour beaucoup…
 

Après ces deux jours de visite, notre bilan est mitigé. Nous avons découvert des endroits mignons mais « pas de quoi se taper le cul par terre » comme dit Matt. Peut-être sommes-nous trop exigeants?

Maison traditionnelle de Sozopol

Le port de Sozopol

Sur la route de Nessebar

Une des églises de Nessebar

Maison tradiotionnelle de Nessebar