Vers le Nord...

Le 27 août 2016

Après un début de semaine plutôt calme, mercredi nous avons prévu de retrouver un autre copain Libanais rencontré à Paris, Awtel. Il est en vacances chez ses parents au Nord du pays dans les montagnes à côté de Bcharré.

Comme nous l’avons déjà dit, si on n’a pas de voiture, à part le taxi, le seul moyen de se déplacer est le van. Nous nous retrouvons donc mercredi matin à Dawra, la gare routière de Beyrouth, direction le Nord! Heureusement, Michel s’est renseigné et nous trouvons assez facilement le bus que nous devons prendre. Mais impossible d’être totalement sûrs que nous ne nous sommes pas trompé: personne ne parle français ou anglais et notre libanais est trop rudimentaire. Le chauffeur nous propose d’appeler d’appeler notre copain, pour confirmer le nom de son village… c’est bon nous sommes dans le bon van!

Le monastère maronite Saint Antoine

Pendant la visite, la père d’Awtel nous rejoint… On sent qu’il a envie de profiter de son fils qu’il ne voit que trop rarement puisqu’il vit en France. Même si on ne parle pas la même langue, nous nous comprenons très bien…
Retour au village… c’est l’heure du repas, et c’est sacré au Liban. Comme à chaque fois que nous somme invités, la table regorge de nourriture: hommos, olives du jardin, aubergines marinées, fattouche (salade libanaise), kefta… Un vrai festin! Arrive ensuite le rituel du café que nous prenons sur la terrasse.

Après cette pause en famille, Awtel tient à nous faire découvrir Ehden, une ville située encore plus haut dans la montagne, surplombée par une église maronite. Et la vue vaut le détour...

Après presque deux heures de route, nous voici à Kfarsgahb… chez Awtel! On est hyper contents de retrouver notre ami, qu’on n’a pas vu depuis notre départ de Paris. Après avoir visité l’église (St Awtel!) la plus vielle du village (près de 1000 ans), nous prenons un petit déjeuner dans une petite échoppe du village, au menu « manhouche » sucrés et salés. Ce sont des sortes de galettes garnies de thym, de viande, de fromage et même de Nutella!

Nous découvrons un petit village paisible, en plain travaux: des trottoirs sont en construction, c’est rarissime ici!

Nous faisons ensuite la connaissance des parents de notre ami… avant de partir pour une petite marche dans la montagne. La balade nous amène jusqu’au monastère maronite Saint Antoine… Un petit havre de paix construit à flanc de colline.

Il est ensuite temps de se séparer… Notre van part à 17h45. Le voyage sera beaucoup plus épique qu’à l’aller puisque nous avons droit à une crevaison (la deuxième depuis le début de l’aventure). Nous arrivons finalement à l’appartement aux alentours de 21h, exténués mais ravis de notre journée. C’était génial de pouvoir découvrir le village de notre ami et surtout de pouvoir passer du temps avec lui!

Sous les nuages... la mer