Bien arrivés à Mandalay

Le 2 juin 2017

Nouvelle étape de notre périple ce mardi 9 mai… nous posons nos sacs au Myanmar. Depuis Chiang Mai, nous avons pris un vol direct pour Mandalay, la deuxième ville du pays. Nous arrivons à destination en fin d’après-midi, dans un tout petit aéroport où il y a un service de navette à prix fixe pour conduire les touristes dans le centre-ville. Il y a quasiment une heure de route ce qui nous laisse le temps d’avoir un premier petit aperçu de la culture locale. Et ce qu’on remarque en premier c’est que les hommes sont en jupe!

C’est en fait un longui, la tenue traditionnelle que tous les garçons portent quelque soit leur âge. On remarque vite aussi quebeaucoup de Birmans sont comme « maquillés ». Leur visage (souvent leurs joues) sont badigeonnées d’un mélange ocre. On apprendra plus tard que ça aussi c’est une tradition: il s’agit de la tanaka. Une sorte de morceau de bois mélangé à de l’eau qui donne ce mélange ocre qui sert à protéger du soleil mais qui est aussi une marque de coquetterie.


Passées ces premières constatations, nous arrivons enfin à notre hôtel. Il fait déjà nuit, on a du mal à voir à quoi ressemble la ville. Mais on a compris que le changement sera radical après la Thaïlande. Ne serait-ce que l’éclairage des rues qui est quasi-inexistant dans notre quartier. Nous trouvons quand même une petite gargote pour manger un morceau avant une bonne nuit de sommeil.

Première impression aussi... le sourire!

Passées ces premières constatations, nous arrivons enfin à notre hôtel. Il fait déjà nuit, on a du mal à voir à quoi ressemble la ville. Mais on a compris que le changement sera radical après la Thaïlande. Ne serait-ce que l’éclairage des rues qui est quasi-inexistant dans notre quartier. Nous trouvons quand même une petite gargote pour manger un morceau avant une bonne nuit de sommeil.

Le lendemain, nous nous levons à temps pour profiter du petit déjeuner, copieux, de l’hôtel. Nous nous mettons ensuite en route pour chercher un deux-roues. Le prix proposé à la réception est exorbitant, nous décidons de nous débrouiller par nous-même. Après quelques minutes de marche sous un soleil de plomb, nous trouvons enfin notre bonheur à quelques rues de l’hôtel. Nous tombons sur Zach, un Américain installé ici depuis une dizaine d’années avec sa femme (birmane) et leurs trois enfants. Sa femme nous donne tout plein de conseils pour visiter la ville, la région et même le pays entier, c’est top.
Nous voilà donc partis pour découvrir les alentours de Mandalay. Nous commençons forcément par un arrêt au fameux Pont U Bein. Il s’agit du plus long pont en tech au monde: 1,2km que des centaines de Birmans empruntent tous les jours.

Après une longue séance photo, nous repartons en direction d’Inwa, une des anciennes capitales du pays, à une vingtaine de kilomètres du pont.

Ici les parapluies servent d'ombrelles... ça cogne!

En arrivant, on découvre les vestiges d’une résidence royale (avec une tour qui menace de s’effondrer).

La petite péninsule abrite aussi tout plein de stuppas (des tours sacrées autour des pagodes). Et surtout il y a un magnifique temple: Maha Aungmye Bonzan.

La lumière commence à tomber sur Maha Aungmye Bonzan
La tour de Pise locale!

Pour le coucher de soleil nous nous dépêchons de changer de coin. Nous voulons être à Sagaing, elle aussi une ancienne capitale, qu’on appelle aujourd’hui la colline aux 1.000 Pagodes. C’est vrai qu’il y en a partout. Nous arrivons au sommet à temps pour profiter du spectacle. Sur place, nous sommes un peu l’attraction, forcément, il n’y a pas d’autres touristes. Un moine vient parler à Matthieu (pas à moi, ce serait mal vu). Il veut savoir d’où on vient, ce qu’on pense de son pays… il tient aussi à nous expliquer quelques petites choses sur le temple que nous visitons. Après lui, c’est un guide, en visite avec sa famille, qui nous donne des explications. Après ces supers rencontres et le joli coucher de soleil, il faut rentrer à Mandalay. Plus de 30km de route, dans la nuit et à travers une circulation bien dense (uniquement des deux roues bien sûr)… mais nous arrivons entiers à notre hôtel!

Le soleil se couche sur Sagaing

Jeudi, nouvelle journée de visite… cette fois nous commençons la journée dans Mandalay par la découverte de l’ancien Palais Royal. Aujourd’hui, cette immense citadelle de 6km2 abrite plusieurs quartiers généraux de l’armée. D’ailleurs pour passer l’entrée il faut montrer pâte blanche et descendre de son deux-roues: moto, vélo, tout le monde passe les portes à pied. Les touristes doivent carrément laisser leurs engins à l’extérieur de l’enceinte… C’est donc après une bonne marche en plein soleil que nous entrons dans le Palais Royal. Au final, rien d’extraordinaire à part beaucoup de bâtiments qui s’enchainent. Ce qui est le plus intéressant reste une grande tour qui permet d’avoir une vue sur la Palais mais aussi sur la ville.

Nous partons ensuite à la découverte de plusieurs pagodes et temples. Parmi eux, un en teck qui était dans le Palais Royal mais qui a été déplacé quelques centaines de mètres plus loin. Un autre plus grandiose qui abritait l’armée britannique pendant la colonisation. Enfin un dernier qui renferme le plus grand livre du monde. J’explique: tout autour du temple, il y a des sortes d’abris. Dans chacun d’entre eux, une pierre gravée qui est en fait la page d’un livre, voilà pourquoi on parle du plus grand livre au monde puisqu’il est écrit sur des immenses blocs de pierre.

Après ce début de journée bien rempli, nous continuons notre visite… Direction Mandalay Hill. Une colline qui surplombe la ville. Et devinez ce qu’il y a en haut… un temple bien sûr! De là, on a une vue imprenable sur la ville et les alentours. La visite est sympa, le temple est vraiment bien décoré avec des mosaïques de verre un peu partout.

Des stupas à l'infini...

Nous repartons ensuite pour notre hôtel où nous profitons une bonne dose de fraicheur. On ne l’a pas trop dit, mais la chaleur ici est accablante et en plus, l’air est vraiment suffocant! Il fait plus de 40°C… Ça ne nous empêche pas de repartir en fin de journée pour admirer une dernière fois le pont U Bein. Mais le coucher de soleil de ce soir n’est pas terrible. Pas grave, on profite quand même du spectacle avec tous les Birmans et les moines qui rentrent chez eux de l’autre côté du pont.

Sur le chemin du retour, nous faisons un arrêt à une « beer station ». Vous l’aurez compris, c’est une petite échoppe qui sert principalement de la bière mais aussi des alcools locaux que nous goûterons plus tard dans notre voyage. C’est une sorte d’institution ces petites gargotes. Ce soir, on y diffuse « Armagedon », avec Bruce Willis. C’est assez marrant de voir tous ces hommes (il n’y a aucune femme à part moi) fascinés par ce film qui a une vingtaine d’années.
Après ce petit apéro, nous dînons dans un resto local, un buffet birman… c’est bon, mais c’est gras!

Ce vendredi 12 mai, dernier réveil à Mandalay. Nous profitons de la matinée pour aller visiter un monastère: Shwe In Bin, un endroit très calme, et ça fait du bien après plusieurs jours passés dans l’agitation de la ville.
Et puis à la mi-journée, sous un soleil de plomb, nous partons pour un petit kilomètre de marche jusqu’à un croisement. C’est de là que partent des « bus » locaux vers le Nord. D’ailleurs la réceptionniste de l’hôtel a eu un instant de panique quand on lui a dit qu’on voulait prendre ces petites camionnettes. Mais on veut essayer, direction Pyin Oo Lwyn… à peine deux heures de route!

En voiture!

Les petites infos en +

Transports
Depuis l’aéroport de Mandalay, il y a un service de navette qui vous amène à votre hôtel, 4.000K par personne.
Location de scooter: « Mandalay Motorbike Rental & Tours », tenu par Zach, un Américain marié à une Birmane. 10.000K les 24h, www.mandalaymotorbike.com

Visites
La plupart des sites se visitent avec un pass: 10.000K valable 5 jours.
Mandalay Hill: 1.000K par personne.