Découverte de la Crète par La Canée

Le 30 juin 2016

Nous voilà en Crète!


Nous sommes arrivés en bateau à La Canée (la deuxième ville de l’ile) mardi 21 juin au petit matin. Une première journée qui nous a permis de récupérer après la très courte nuit passée en mer depuis Athènes. On s'autorise une petite sieste sur la plage (la première depuis notre arrivée).
Nous inaugurons notre tente, elle sera un peu notre deuxième maison pendant les prochains mois. Pour cette première, nous dormons sous les oliviers... Il y a pire!

Pour la soirée, on goûte un petit vin crêtois... Avec fete et tomates obligatoires. Ca y est, on se sent vraiment en Crète, et ça nous plaît.

La première nuit dans notre petite tente nous permet de reprendre des forces après les longues heures de bateau la veille.

Le réveil du jeudi matin est plein de doutes: voiture ou pas? Départ? A quelle heure? Finalement, ce sera voiture, en début d’après-midi! Ce qui nous laisse le temps de prendre nos billets d'avions pour l'Océanie (arrivée prévue en Australie le 29 novembre!).
Nous prenons possession de notre carrosse: une Kia Picanto... jaune!

Nous voilà donc partis sur les routes de Crète… Direction le sud-ouest et l’île d’Elafonissi.
 

Au camping, nous avons le plaisir de rencontrer un couple d’Héraultais: Myriam et JP qui voyagent en camionnette (notre rêve dans quelques années). On décide de leur confier un guide qui ne nous est plus utile. Nous prenons RDV dans plusieurs mois pour récupérer notre bien et surtout revoir ce couple très sympatique!

Le lendemain, jeudi, balade matinale au menu, histoire d’éviter les fortes chaleurs du milieu de la journée. Cette marche nous emmène sur une petite plage, baignade obligatoire vu le cadre. L’après-midi, on se penche sur la suite de notre boucle en Crète… On pense sérieusement à louer une voiture parce que les bus ce n’est pas vraiment ça (et à deux, c’est le même prix qu’une location).

Mercredi, nous en avons profité pour découvrir la ville... Un vrai coup de coeur avec son port vénitien, son marché et son vieux quartier. La ville reste non-chalante malgré les nombreux touristes.

Nous sommes tombés sous le charme, malgré la chaleur accablante que nous subissons.

Prêts à partir sur les routes crêtoises!
Sympa les plages de La Canée!