Retrouvailles bis à Hpa An

Le 24 juin 2017

Ce lundi 29 mai, après un peu plus de 6 heures de trajet, nous voilà à Hpa An. Dans le bus, nous sommes une nouvelle fois les seuls touristes. Et nous allons de nouveau constater la gentillesse des Birmans. Lors de la traditionnelle « pause-manger-toilettes-30minutes », notre voisin de bus passe derrière nous après que nous ayons commandé et paie nos boissons. Sans rien attendre en échange, par gentillesse. Avec ses quelques mots d’Anglais, il nous fait comprendre qu’il souhaite nous inviter cher lui, rien que ça! Mais nous n’allons pas au même endroit et nos chemins se séparent sur le bord d’une route à Hpa An où on nous fait descendre. Nous sommes tout près de l’hôtel où nous retrouvons Amélie (qui avait commencé sa nuit), Guillaume et Julien. Il est un peu plus de 22h, mais nous fêtons quand même ces retrouvailles autour d’un petit verre sur la terrasse!

 

Mardi matin, je me réveille un peu malade. Je n’ai pas survécu à la clim’ de la veille dans le bus! Certainement une petite angine… Nous partons quand même tous les cinq visiter quelques grottes, les attractions de la région.
Après avoir pris possession de nos scooters, nous commençons la journée avec Kawgun Cave.
Pour nous accueillir, une allée de Bouddhas… Mais la particularité de cette grotte, ce sont les milliers de petits bouddhas sculptés sur la paroi. A l’intérieur nous retrouvons encore beaucoup de statues assez impressionnantes.

La petite bande pousse la visite jusqu’à une colline qui surplombe l’endroit. Moi, je les attend en bas, mes jambes ont un peu de mal à avancer avec ma petite angine.

Entrée de Kawgun Cave
Vue sur les montagnes karstiques autour de Kawgun Cave

Nous enchainons ensuite avec une seconde grotte: Yathaypyan Cave, qui est à flanc de montagne. Nous sommes accueillis dans le bruit, il s’agit d’une prière chantée dans un haut-parleur. Comme lors de la première visite, nous sommes accueillis par une allée de Bouddhas. A l’intérieur, pas mal de statues encore et aussi une stuppa dorée qui égaie un peu le lieu. Elle est éclairée par un puits de lumière et depuis ce lieu la vue sur la campagne est superbe. Comme dans tous les temples, c’est chaussures interdites… Et plus on enfonce dans la grotte, plus le sol est humide, et forcément nous marchons quelques fois sur de petites choses bizarres. C’est ça les grottes birmanes!

A la fin de la visite, toujours pas de pluie à l’horizon. Nous en profitons pour aller jusqu’à Kyauk Kalap Monastery. Il s’agit d’un monastère (avec un temple bien sûr) construit sur un python rocheux. C’est assez curieux à voir surtout que le rocher est plus fin à la base qu’au sommet. On croirait le château d’une sorcière…

Monastère Kyauk Kalap, perché sur son rocher

Après cette matinée bien remplie (et un peu fatigante pour la malade que je suis), nous faisons une pause déjeuner au bord de la route. Et puis nous enfourchons de nouveau nos super montures pour passer au Lombani Garden, situé tout près du Mont Zwegabin. Nos amis l’ont grimpé la veille, mais impossible pour moi de le faire aujourd’hui. On se contente de contempler ce jardin si particulier avec des centaines de statues de Bouddha.

En milieu d’après-midi, nous rentrons à l’hôtel pour prendre un peu de repos. Une sieste dont j’avais besoin. Vers 17h, nous devons nous retrouver pour une dernière visite. J’abandonne le groupe… impossible pour moi de repartir! Matthieu part donc avec nos Toulousains pour Bat Cave, traduction: la grotte aux chauve-souris! J’en dirais un peu plus à la fin de l’article (puisque je vais quand même y aller… mais le lendemain!).  
Dans la soirée, je commence à me sentir un peu mieux… il faut dire que je me suis shootée pour pouvoir repartir! Nous passons une dernière soirée tous les 5, cette fois nous en sommes sûrs, nos routes auront du mal à se recroiser au cours de prochains mois. Après le dîner, Amélie et moi filons au lit mais les garçons eux n’ont pas vraiment prévu ça: ils vont passer la soirée et une bonne partie de la nuit à refaire le monde sur la terrasse de l’hôtel!

Le lendemain matin, au moment de se dire au revoir, les garçons n’ont pas fière allure… on peut lire la fatigue sur leurs visages! Cette fois, c’est l’heure Amélie, Guillaume et Julien partent pour Yangon, un avion les amène dans quelques jours au Vietnam. Promis les amis on se revoit Place du Capitole dans quelques mois.

De notre côté, nous décidons de rester une journée de plus ici… il nous faut bien ça pour récupérer: moi de mon angine et Matthieu de sa nuit quasi-blanche.
Après avoir faire une belle deuxième partie de nuit, nous partons enfin à la mi-journée pour visiter une nouvelle grotte: Saddan Cave, la plus jolie d’après les Toulousains. Nous sommes accueillis par deux jeunes moines et puis nous entrons dans le temple. Comme partout, beaucoup de statues qui décorent la grotte et puis on s’enfonce dans la montagne au milieu d’énormes stalactites. Au-dessus de nos têtes, on devine les milliers de chauve-souris qui sont assoupies, on entend leurs petits cris aussi… La visite nous fait ressortir de l’autre côté de la montagne.
De là, nous avons deux options: reprendre le même chemin en sens inverse ou prendre une petite barque qui nous ramènera par une petite rivière au point de départ. Après négociation, nous montons finalement dans une petite embarcation. Comme il se met à tomber quelques gouttes, notre capitaine me donne son chapeau traditionnel et nous partons pour quelques minutes dans le calme… Ce moment, au milieu de cette campagne verdoyante, est très reposant.

Notre capitaine au retour de Saddan Cave

Nous reprenons ensuite la route à travers la campagne birmane. Nous croisons des petites maisons perdues, au milieu des champs avec ici et là quelques buffles. Un vrai paysage de carte postale. La journée touche à sa fin et nous nous dirigeons vers Bat Cave… pour qu’enfin je voie toutes ces chauve-souris que j’ai loupées la veille.
Nous sommes les premier sur place et comme Matthieu était là la veille, nous avons la meilleure place pour observer le spectacle. Après quelques minutes d’attente, le gardien du lieu s’éloigne un peu et tape sur un bidon en plastique. Au bout de quelques secondes, une puis deux, puis dix… et puis des centaines de chauve-souris sortent de la grotte, c’est impressionnant! Le plus spectaculaire est peut-être la durée du phénomène, au moins 30 minutes… elles doivent être des dizaines de milliers là-dedans!
De retour dans Hpa An, nous prenons notre dernier dîner ici. Demain, nous partons pour Mawlamyine, notre dernière étape en Birmanie!

Les milliers de chauve-souris qui quittent Bat Cave

Les petites infos en +

Location du scooter: 5.000K / jour (3.000 la demi-journée)
Kawgon Cave: 3.000K / personne
Saddan Cave : 2.000K / personne + 1.500K le retour en barque
Bat Cave : 1.000K / personne