Derniers jours en Iran

Le 24 septembre 2016

Comme prévu, nous arrivons au petit matin à Téhéran ce dimanche 18 septembre. Malgré l’heure, notre Mohammad de Téhéran nous accueille toujours aussi chaleureusement. Il nous laisse partir au lit et essayer de récupérer un peu.
A notre réveil (vers midi), nous réalisons que l’aventure iranienne touche à sa fin. Les rencontres ici ont vraiment été magnifiques: les Iraniens mais aussi les Français ont marqué notre chemin.
Mais il va falloir partir, nous commençons donc à préparer nos affaires et surtout je lave nos affaires pour essayer d’arriver en Afrique du Sud avec quelques vêtements potables…

Ce dimanche sera donc assez calme, avec tout de même une balade dans le quartier de Mohammad qui nous offre une vue splendide sur les montagnes.

Nous passons la soirée avec lui et sa copine autour d’un plat thaï dont il a le secret!

Le lendemain, c’est bel et bien notre dernière journée en Iran. Nous passons la matinée à discuter avec Mohammad, il nous donne encore de nouveau éléments pour comprendre la culture iranienne, leur tradition, leur manière de voir les choses…
Après le déjeuner, nous laissons Mohammad travailler sur sa prochaine pièce de théâtre et nous partons pour une dernière balade dans Téhéran. Pour la première fois depuis notre arrivée, nous allons tester le métro de la ville. Forcément avec 15 millions d’habitants, les wagons sont énormes. Et comme on est en Iran, certains sont réservés aux femmes.

Pour cette dernière sortie dans Téhéran, nous allons sur la place Imam Khomeini (en même temps tout est Imam Khomeini ici: les places, les rues, les écoles, les universités, l’aéroport). Après cette ultime balade, accompagnée un dernière fois d’un jus traditionnel nous rentrons chez Mohammad qui accueille un nouveau couchsurfer ce soir: Brendan. Ce Nord-Irlandais a prévu de passer deux mois dans le pays!
La soirée accompagnée des super plats de Mohammad sera inoubliable. Pour l’occasion notre hôte s’est procuré un cognac fait maison…
Et puis à une heure du matin, c’est l’heure de quitter Mohammad et notre nouvel ami Irlandais. Les adieux seront une nouvelle fois assez émouvant avec notre hôte. Comme tous ceux que nous avons rencontré ici, nous espérons revoir un jour Mohammad et surtout entendre une nouvelle fois son rire.

Les prochaines heures s’annoncent compliquées pour nous… Après le décollage à 5h du matin pour revenir à Istanbul. Nous avons une nouvelle fois de longues heures d’attentes (7 très exactement) avant notre vol pour Johannesburg. Arrivée prévue mercredi matin!

Mohammad "the chief" dans ses oeuvres