Qu’on se le dise dès le départ: louer une voiture (et même un 4X4) reste la meilleure option pour visiter la zone puisque les transports en commun sont très rares voire inexistants.

L’inconvénient avec la voiture c’est que vous êtes obligés de dormir dans des hôtels et principalement des lodges… qui sont hors de prix: certains grimpent jusqu’à 1000 US$ la nuit! Vous pouvez aussi envisager d’avoir votre propre tente. Mais là, c’est à vos risques et périls dans certains endroits. Les animaux sont vraiment partout… et même dans les campings.
Et puis, avec une voiture normale, certaines routes seront impossibles à prendre. Sachez que plus de 80% du réseau n’est pas goudronné… On vous laisse imaginer!

Pour toutes ces raisons, nous avons choisi de louer un 4X4, avec la tente sur le toit (inaccessible aux animaux… à condition de ne pas les attirer avec de la nourriture à l’intérieur bien sûr).
Côté pratique, nous avons hérité d’une tente qui se déplie sur un côté, l’option la moins chère mais pas la plus pratique. Comparé à d’autres systèmes c’était beaucoup plus long à monter. Pour ce qui est des rangements, nous pouvions tout stocker dans le coffre… mais là encore ce n’était pas vraiment pratique: il fallait se contorsionner pour y rentrer et éviter de se cogner partout. Nous n’avions qu’un accès par l’arrière alors qui nous avons croisé sur la route d’autres modèles qui avaient des ouvertures sur les côtés… beaucoup plus fonctionnels (plus chers aussi!).

Si vous le pouvez, demandez un modèle assez récent, le nôtre avait 10 ans et près de 140.000km au compteur! Dans les chemin de sable, on sentait qu’il se faisait vieux…

Enfin, si comme nous, vous voulez sortir du pays, demandez bien les papiers nécessaires à votre loueur (en général, il faut un petit supplément). Insistez aussi pour avoir les équipements adéquats avant d’entrer au Zimbabwe et en Zambie (on vous en parle ici).

Et surtout n’ayez pas peur des kilomètres et de la poussière…

Namibie

Novembre 2016