En suivant la Bande de Caprivi

Le 15 novembre 2016

Après une semaine passée dans le pays, fini le Botswana. A là mi-journée ce samedi 12 novembre, nous passons la frontière avec la Namibie à Ngoma. Comme à l’aller, aucun souci entre les deux pays.

La suite de notre route dans le pays est encore incertaine. Au fil des kilomètres, nous décidons de nous arrêter une première fois à Katima, tout près de la frontière avec la Zambie. Mais nous ne sommes pas vraiment conquis, surtout que la rivière qui passe dans la ville est quasiment à sec… C’était un des seuls point d’intérêt…
Nous décidons donc de continuer notre route. Les kilomètres défilent et nous entrons dans le Bwabwata National Park, qui occupe quasiment toute la bande de Caprivi. Hors de question de s’arrêter pour la nuit dans le coin… il y a des animaux partout! D’ailleurs nous croisons beaucoup d’éléphants.

A la nuit tombée, nous arrivons enfin à Divundu, la ville située à la sortie du parc. Nous avançons un peu à l’aveugle à le recherche d’un camping sur la route… nous tombons finalement au Rainbow Lodge. Et nous ne sommes pas déçus, le patron nous accueille comme des rois malgré l’heure. Il nous donne aussi de précieux conseils pour la suite de notre boucle en Namibie. Il confirme ce que nous commencions à nous dire: renoncer au Nord à cause des mauvaises routes qui vont nous faire perdre trop de temps et se concentrer principalement sur la côte.

Le lendemain matin, nous nous rendons vraiment compte du cadre dans lequel nous nous trouvons: au bord de la Rivière Kavango, qui alimente à quelques centaines de kilomètres au Botswana, le Delta d’Okavango.

Pas mal la vue depuis le camping...

Ce dimanche nous avons décidé de rester dans le coin et de faire une réserve située à 15km de notre camping: Mahango Game Reserve. Le parc est plus petit que ceux que nous avons parcouru jusqu’à présent, mais les paysages sont encore superbes.
Vue la chaleur, nous ne verrons pas beaucoup d’animaux en début de journée. Juste des antilopes, quelques zèbre, et tout de même un groupe d’éléphants venus boire à un point d’eau. Nous décidons de revenir au camping et faire un dernier tour dans le parc avant la tombée de la nuit, à la fraiche. D’ici là, on en profite pour travailler un peu et aussi pour faire un petit bain dans la piscine… On commence à s’habituer au luxe, c’est pas bon!

Vers 16h, nous reprenons la voiture pour une dernière boucle dans le parc… effectivement, il y a plus d’animaux: beaucoup de zèbres, quelques buffles, des éléphants et bien sûr des antilopes par centaines! On se demandent ce que foutent les lions… leur dîner est servi sur un plateau, mais nous ne voyons pas un seul félin venu se chercher à manger! Tant pis, nous devons encore attendre de voir ces « cats », comme on dit ici.
Dans la soirée, dîner au bord du Kavango au pied de notre tente… le paradis!

Le lendemain matin (après une nuit agitée à cause d’un énorme orage), nous replions bagage. Bye bye Caprivi Strip… Cap à l’Ouest, pour s’approcher d’Etosha National Park, le plus grand du pays, où il y a quelques centaines de lions!

Les zèbres dans Moremi Game Reserve