Bonne Année depuis Santiago!

Le 30 janvier 2018

Les petites infos en +:

Visite Matetic : 10.000P
Visite Emiliana + dégustation : 16.000P
Bus Santiago - Pucón : 28.000P en cama - 22.000P en semi-cama

Après un passage de frontière interminable, à plus de 3.000m d’altitude au petit matin ce jeudi 28 décembre, nous arrivons à la mi-journée à Santiago. Comme à Mendoza, on retrouve une température estivale, presque étouffante dans l’ambiance de Santiago. Nous nous dépêchons de récupérer les clés du petit appartement qu’on a loué pour les prochains jours. Le temps de déposer nos sacs, de prendre une douche, de dormir quelques minutes (la nuit dans le bus a été terrible), de trier nos affaires… nous repartons très vite. Nous allons voir… notre van! Nous retrouvons Pablo, notre mécanicien, qui s’en occupe depuis le début et qui attend toujours les pièces des Etats-Unis. Il est embêté par toute cette histoire mais il est rassuré de nous voir et de savoir qu’on est encore dans la région quelques semaines (ou mois, on attendra le temps qu’il faudra pour repartir avec quoiqu’il arrive). On vous épargne les discussions techniques mais nous sommes rassurés du sérieux de Pablo, il n’y a qu’à attendre que les douaniers veuillent bien laisser entrer le colis… passées les fêtes, ça devrait être bon!
Nous voulions aussi voir notre van pour récupérer quelques affaires, principalement l’équipement de camping, en vue des prochaines semaines en Patagonie.
Une fois tout ça réglé, nous retournons dans le centre de Santiago où on retrouve Audrey & Dax, pour cette soirée ce sera bière en terrasse avant de se quitter assez tôt… nous sommes épuisés par la nuit de bus où nous n’avons pas fermé l’oeil.

Vendredi 29 décembre, c’est une belle journée qui nous attend… visite de caves dans les environs de Santiago. Pour y aller, Dax et ses amis français qui vivent ici ont tout organisé. Nous sommes 9, il y a donc deux voitures: Audrey & Dax avec Jules, leur ami qui les héberge & Daniela sa copine avec sa fille. Dans la deuxième voiture, nous deux et Marine, une amie française de Dax & Manu son amoureux chilien. Nous avons rendez-vous à un arrêt de métro… mais on ne sait pas à quoi ils ressemblent! Heureusement, comme nous l’avoue Manu « deux Français dans les rues de Santiago, ça se repère de loin »!

Le temps de faire connaissance, le courant passe très bien avec les deux loulous et nous voilà partis tous les quatre en direction de… « Matetic ». Un domaine perdu entre Santiago et Valparaiso où les téléphones ne captent pas. Du coup, on met un certain temps à retrouver les occupants de l’autre voiture. Mais comme nous avions commandé une bouteille, il semblerait que l’appel de l’apéro les ait fait venir!

Et puis, direction le restaurant de domaine où nous avons réservé une table. On y entre un peu tous à reculons, en redoutant le prix, mais au final c’est assez raisonnable et surtout c’est très bon! Le vin est somme toute assez bon aussi.
Nous poursuivons la journée à quelques kilomètres de là, au domaine « Emiliana ». Bon, on ne dira pas trop fort que notre voiture se perd un peu en route… mais on arrive à destination. La visite du domaine a déjà commencé et nous rejoignons les autres au milieu des vignes. La guide nous explique pas mal de choses sur le fonctionnement de cet immense domaine, un peu trop grand d’ailleurs… Et puis nous passons à la dégustation, qui ne restera pas dans les mémoires. Bon l’ambiance était là mais pour la qualité on repassera. Pas grave on aura essayé et surtout, on aura passé un super moment tous ensemble.

De retour à Santiago, nous partons continuer cette journée dans le quartier Bella Vista avec Marine et Manu. Audrey & Dax nous retrouvent un peu plus tard, avec Jules, pour une soirée terrasse des plus sympathiques!

La joyeuse bande en pleine action

Le lendemain matin, on prend le temps de se lever… il faut dire que la journée de la veille a été rude. Et puis nous nous mettons à travailler, l’objectif est d’enfin terminer le Pérou, oui, on sait, on est très en retard. Une journée qui n’est pas des plus intéressantes mais qui est quand même très productive. On peut le dire, on commence à en voir le bout. Cette journée, c’est aussi shopping. Demain soir, nous retrouvons la bande des Français pour passer le réveillon ensemble. Chacun a une mission, pour nous c’est fromage/dessert. Et surprise, on arrive à trouver du « Rondelé », en plus aux noix, un bonheur!

Dimanche 31 décembre. Dernier réveil en 2017… quand on y pense, quelle année! Passée sur les routes, il y a tout pile un an, nous étions en Nouvelle-Zélande avec Nono, Pandora, Ronan et Vincent… on n’imaginait pas la moitié de ce que nous allions vivre dans les 12 prochains mois. Et là, c’est une nouvelle année qui va commencer, sur les routes, encore. On mesure la chance qu’on a de pouvoir vivre notre rêve jusqu’au bout…

Nous passons la matinée dans ce terrain de jeu et puis nous rentrons dans notre petit appartement pour tenter de boucler le Pérou… mais ce sera pour l’année prochaine. Il nous faut préparer le dessert et essayer de se rendre présentables. Pas facile quand on n’a que des vêtements de voyageurs, mais on fait avec les moyens du bord, ce sera short/claquettes pour Matthieu, jupe/claquettes pour moi, heureusement qu’il fait plus de 30 degrés dans cette ville.

Cette dernière journée de l’année commence par une visite assez insolite: un musée de vieilles voitures. Il s’agit d’une collection privée appartenant à la famille d’amis de Dax, une collection impressionnante. Plus d’une cinquantaine de voitures, toutes plus anciennes les unes que les autres, très bien restaurées… un bonheur, surtout pour les garçons.

Nous partons ensuite retrouver toute la joyeuse bande chez Jules et Daniela pour une soirée bien sympathique avec huitres, ceviche, coquilles St-Jacques, fromage… un pur bonheur!Une soirée qui se prolongera chez des amis de Jules, dans une maison un peu à l’écart de Santiago… Bonne année tout le monde!

Atelier Pisco Sour

Ce 1er janvier, nous rentrons au petit matin dans notre appartement… forcément c’est grasse matinée obligatoire. Au réveil, on n’a pas envie de faire grand-chose. Un petit appel aux familles, et on doit déjà penser à refaire nos sacs. Nous avons loué cet appartement jusqu’à demain matin mais le départ vers Pucón, dans le Sud, a été décalé d’un jour par Dax & Audrey. Pour notre dernière nuit à Santiago, Marine et Manu nous ont offert leur chambre d’amis, merci encore à vous les copains!

Le lendemain c’est donc un petit déménagement jusqu’à leur appartement où nous retrouvons Manu. On le savait, tous les deux viennent d’aménager et n’ont pas de lit dans la deuxième chambre, mais pas grave, nous avons nos matelas de camping… ils vont bien nous servir dans les prochaines semaines autant commencer dès aujourd’hui. Cet après-midi sera encore très studieuse avant une soirée qui le sera beaucoup moins.
Toute la petite bande se retrouve pour fêter un cap important pour Manu… ses 30 ans! Encore une fois, la soirée est bien arrosée avec du Piscola, comprenez Pisco & Coca-Coca, la boisson favorite des Chiliens en soirée.

Mercredi matin, on a encore un peu de mal à se lever mais il faut bien surtout qu’on a encore pas mal de travail sur le site. Matthieu part manger avec Audrey & Dax pendant que j’essaie de terminer les pages du Pérou, mais 6 semaines c’est long à mettre en page. On terminera tout ça plus tard.
Il est l’heure de faire nos sacs pour de bon et de quitter Marine & Manu qui nous ont accueillis comme à la maison, merci encore à eux. Nous retrouvons Audrey & Dax à la gare routière en début de soirée, le Sud nous attend, prochain arrêt Pucón.