Dans la chaleur de Bagan

Le 22 juin 2017

Après presque 9h de bus (et pas beaucoup de sommeil), nous arrivons vers 4h30 du matin à la gare routière de Bagan. Encore une fois, on nous débarque rapidement, en pleine nuit… mais les taxis sont là! Nous sommes avec un autre couple de touristes autrichiens et heureusement nous arrivons à négocier la course jusqu’à nos hôtels respectifs.
A peine arrivés , on ne s’attarde pas. Un loueur de e-bikes se trouve en face, c’est parti pour notre premier lever de soleil sur les temples. Nous nous installons à Shwe San Daw, un des sites les plus touristiques mais saison creuse oblige il n’y a pas foule! A notre grande surprise, il n’y a pas les fameuses montgolfières dans le ciel, forcément, il y a un peu de déception mais le spectacle est malgré tout assez magique.

Après ce joli moment, nous partons sur les petits chemins à la découverte du site. Plus de 2.000 pagodes et stupas répartis sur une quarantaine de km2, autant dire qu’on a du pain sur la planche.

On ne va pas vous donner tous les noms des temples mais pour cette première matinée, nous avons vu entre autres le seul temple hindou du site. C’est d’ailleurs là qu’une vendeuse de souvenirs nous a expliqué qu’il n’y avait pas de montgolfière à cette saison. Il fait trop chaud, elles ne montent pas correctement dans le ciel… il faudra revenir dans quelques années alors!
Après quelques heures de visite, la fatigue commence à se faire ressentir. Retour à l’hôtel pour une bonne sieste au frais!

En milieu d’après-midi, malgré la chaleur, nous repartons pour de nouvelles visites. Et sur un petit chemin, on croise Louise et Ben, rencontrés au Vietnam (pour ceux qui ont suivis nos aventures, ils faisaient partie de la fine équipe de la soirée prolongée à Cat Ba, sur la baie d’Halong). Décidément le monde est petit! Nous décidons de trouver ensemble un lieu pour admirer le coucher de soleil. Ce sera un petit temple où il n’y a pas grand-monde mais où la vue est superbe!

Forcément, après ça, un petit apéro s’impose. C’est dingue ça, quand des Français sont ensemble, il faut qu’ils partagent un verre! Ce sera à peine plus car nous avons un couvre-feu. Oui, il faut rendre les e-bikes vers 20h pour que les loueurs puissent les recharger. Je n’ai pas encore expliqué mais en fait ces deux-roues sont des scooters électriques.

Les touristes n’ont pas le droit de conduire des deux-roues classiques à l’intérieur de Bagan, donc e-bikes obligatoires! Ne nous plaignons pas avant c’était des vélos.Donc je disais, il a fallu se quitter un peu trop rapidement à notre goût. Nous nous reverrons peut-être sur le lac Inle dans quelques jours, tous les deux y partent demain, ce sera après-demain pour nous.

 

Bon, forcément, on a une petite heure de retard pour rendre le e-bike mais notre loueur ne nous en tient pas rigueur, il tient un petit restaurant, encore ouvert. Vue l’heure, on ne fait pas les difficiles et on s’installe chez lui. Il nous sert un « Myanmar Curry »… alors là encore, c’est une nouvelle expérience. Globalement, la viande et le curry sont bons mais tout le reste autour, les légumes et condiments sont… spéciaux! Très spéciaux, immangeables en fait. Heureusement qu’il y avait une assiette de riz blanc en accompagnement.

Ça a l'air bon comme ça... mais pas du tout en fait!!

Le lendemain matin, nous nous réveillons alors qu’il fait encore nuit pour admirer une nouvelle fois le lever de soleil. Mais la météo en a décidé autrement, le ciel est très couvert, il faudra se contenter du souvenir de la veille. Nous partons ensuite à la découverte d’autres temples dispersés le long des petits chemins. Et puis la fin nous pousse jusqu’à l’hôtel où nous profitons d’un bon petit déjeuner avant de commencer à nous organiser pour les prochains jours. On ne résiste pas une petite sieste. de toutes façons, il fait trop chaud pour reprendre les visites. En milieu d’après-midi, nous nous remettons en piste tout en cherchant un bus qui pourrait nous conduire à Kalaw le lendemain. Au détour d’un temple, on trouve une petite agence qui propose le bus que nous voulions à un prix correct. RDV à 7h devant l’hôtel demain matin. En attendant nous repartons pour une dernière cession visite de temples…

Et puis nous terminons la journée sur Shwe San Daw, le temple du premier jour. Nous y retrouvons Isabella & Johanes, ils sont arrivés aujourd’hui depuis Hsipaw. Après ce magnifique spectacle au couleur inimitables, nous repartons tous les quatre et nous retrouvons Jake & Abbie, les Anglais, pour une dernière soirée tous les six.
Demain nous partons pour Kalaw, à une soixantaine de kilomètres du Lac Inle. C’est de là que partent des treks de trois jours jusqu’au fameux lac.

Les petites infos en +

Bus de nuit Hsipaw / Bagan: 11.000K / personne
Entrée sur le site de Bagan: 20$, valable 5 jours.
E-bike: 9.000K la journée.